Les Ecuries du Mouret - Message ou slogan
Chevaux au travail
    Ici, tous les chevaux sont travaillés dans le calme,     
nous veillons à respecter leur intégrité physique et mentale, 
notre souci premier étant leur bien-être.
    Nous recherchons constamment la décontraction de nos chevaux afin de les muscler correctement et progressivement, le plus naturellement possible et avec leur consentement!

"Il faut demander souvent, se contenter de peu,
récompenser beaucoup."
                                             [Faverot de Kerbrech]

"En dressage on veut toujours aller trop vite. 
Pour arriver promptement, ne pas se presser, 
mais assurer solidement chacun de ses pas."
                                                           [François Baucher]



Quelques chevaux de propriétaires au travail:
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




















~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

"L'Art Équestre commence par la perfection des choses simples"
                                                                         [ Nuno Oliveira]




Etienne Beudant:

"Je ne prétends pas avoir raison, j’obéis seulement à mon idée fixe de tâcher d’imiter la nature et à l’idéal que je me fais du dressage en observant les chevaux en liberté. Le talent de l’écuyer consiste à faire prendre au cheval des positions se rapprochant de celles qu’il prend spontanément quand il est indépendant, puis à paraître s’effacer lui-même, lui le maître. L’animal se croyant libre, s’échauffe au contact imperceptible des aides du cavalier et l’ardeur qu’il déploie dans le sens vers lequel il est guidé comme à son insu, donne aux mouvements toute leur splendeur [...] Faites lui croire qu'il est son maître et c'est alors qu'il deviendra votre serviteur"


"Le cheval en équilibre perd l’habitude de peser sur la main et atteint pour ainsi dire l’auto impulsion. L’ouverture de l’angle tête/encolure peut paraître excessif au début du travail et creuser le dos du cheval. Il n’en est rien car au bout de l’exercice, le cheval lui-même découvre du bien-être à arrondir l’encolure et à décontracter ses mâchoires. Les épaules deviennent légères, les postérieurs s’ouvrent et propulsent naturellement puisque ceux-ci ne sont plus gênés par des antérieurs affaissés."